À la découverte du monde... pédagogique :)

À la découverte du monde... pédagogique :)

New Delhi, juste totalement dépaysant!

Premier soir à Delhi, vraiment mémorable!

J'arrive donc dans cette ville qui a été la capitale historique de plusieurs empires indiens, notamment Moghols. Je serai hébergé à New Delhi plus exactement, construite au sud de Delhi, en 1911, du fait de la colonisation Britannique. Aujourd'hui l'agglomération compte environ 17 millions d'habitants et souffre d'une pollution à grande échelle.
Pour moi les péripéties commencent dès l'aéroport avec le taxi prépayé à la station officielle, le chauffeur me demandera de repayer la course à l'arrivée! Bien entendu, il est très convaincant et explique qu'il s'agit d'un tel fonctionnement en raison de taxes gouvernementales et bla bla bla, mais que je dois repayer à l'arrivée. Bref, il est 23h, je n'ai pas mangé depuis ce matin avec les retards et procédures nombreuses dues au changement de pays, du coup je lui donne 4 fois moins que ce qu'il réclame pour qu'il me laisse tranquille (l'équivalent d'un euro), ce qu'il fait sans insister, preuve que son blabla est comparable à du vent. Le lendemain j'aurai bien la confirmation qu'il s'agit d'une arnaque courante ;) Ça commence fort!
Je pose donc mes bagages à Bluebells... enfin après la demi-heure passée à écouter le gardien insistant comme si je venais d'une autre planète pour me montrer comment s'ouvrait chaque cadenas qui me menait sur les toits où se trouve ma chambre, comment allumer la lumière et faire couler l'eau, le tout en indien dont je ne capte absolument rien. Imaginez juste la scène, lui mimant les clefs, le cadenas, comment tenir une clef dans la main, dans quel sens tourner, comment refermer, et ce pour chaque cadenas bien qu'ils soient identiques... Puis m'expliquer que le tel bouton commande une lumière, que le second une autre, et ainsi de suite, et que quand il fait jour, on ne s'en sert pas car il fait jour! Et enfin que quand on tourne le robinet, l'eau coule et que quand on a terminé sa toilette il faut refermer sinon ça coule encore! Bref, ce gardien est juste adorable et d'une immense gentillesse, ce qui avec nos fou-rires respectifs a tout de suite contribué à nouer des liens forts sympathiques. De plus, avec le recul je me dis que rarement auparavant j'ai vu quelqu'un se donner autant de mal pour être certain du confort de son hôte. Salut l'ami ;)
Alors je résume, je suis à Bluebells, le taxi est parti, mes affaires sont posées, j'ai pris 1000 roupies, refermé les cadenas, vérifié que les robinets soient coupés et que les interrupteurs soient bien en position off. Je peux donc partir chercher à manger car mon estomac est en plein scandale! Il fait nuit noire, l'éclairage publique n'existe quasiment pas, je ne parle pas un mot d'indien, eux pas un mot d'anglais et quand ils remuent la tête de droite à gauche, ça veut dire oui! Si, si, je vous assure!
Me voici maintenant devant un restaurant qui me parait correct, je rentre et demande une carte en anglais, il me répond « oui oui installez-vous » par des gestes et m'apporte une carte en indien (les lettres sont des signes et pas de photo)
Je rigole, lui redemande une carte en anglais en montrant l'écriture et en insistant sur "ENGLISH please", il me répond 150 roupies, ce qui correspond sans doute au prix de l'un des plats au bout de mon doigt... À cet instant précis, il est minuit passé et je me demande : "mais qu'est-ce que je fais en Inde?"
Bref, je passe une commande au hasard, après tout je suis là pour goûter et je tombe plutôt bien! Des champignons fourrés à une sauce à la crème et grillés en brochette! Hum, juste wonderfull !
Je vais donc payer l'addition de 250 roupies ce qui est tout a fait correct, et il me rend 250rp sur mon billet de 1000. Il est tard, je suis fatigué, mais les maths même très fatigués... Il y a quelque chose qui cloche. Je me pose la question de savoir si le service est inclus ou si cela double la note, mais je finis par demander le reste naïvement et voilà qu'il me tend le billet de 500 avec un grand sourire signifiant sans aucun doute : "Dommage ! J'ai tenté..."
Au moins le tableau est très clair d'entrée de jeu, méfiance sera le premier maître mot en Inde, en tout cas à New Delhi :)

 

Premier jour à Delhi...
Après une petite dizaine d'heures de sommeil puis l'accueil sympathique de Mme Jaspreet à midi, je suis prêt pour attaquer cette ville en plein jour et décide donc d'aller faire les ruelles dans Old Delhi. J'ai fait 5 mètres qu'environ 3 à 4 rickshaws se jettent sur moi pour m'emmener à des prix touristiques visiter la ville, au secours! Je leur réponds que je vais marcher et qu'au pire je prendrais le métro, ils me laissent donc avancer tranquillement après seulement d'une dizaine de répétitions de plus en plus insistantes! Cinquante mètres plus loin, même combat! Et ainsi à chaque croisement... Patience sera donc le second maître mot en Inde ! :)
Me voilà donc en bataille, pardon, en chemin pour le centre ville qui est noté sur mon plan à 5 stations de métro, ça devrait bien se faire en découvrant doucement la capitale indienne à pieds.
Erreur!

La ville est grande, très grande, et l'écart entre deux stations de métro correspond à quelque chose près à l'écart entre deux stations de RER à Paris, du coup j'ai cru bon de marcher avant de vite acheter une "métro smart card" à la première station, juste 40 minutes de marche plus tard!

Le métro. Nous étions 30 dans un minibus 8 places au Népal, le métro Indien devrait passer sans problème. Sur le quai, ils sont assez nombreux mais sans plus, je dirai l'équivalent de 10 personnes par wagon, puis le métro arrive... Bondé, totalement bondé! Je me dis, qu'il est plus raisonnable d'attendre le prochain tout en observant que finalement tout le monde rentre en poussant! J'en déduis que c'est la règle, alors poussons! Les sardines sont prêtes? Inutile de se tenir à une barre, on tient tout seul, mais cela n'a tout de même rien d'exceptionnel, Paris au heure de pointe, c'est similaire.
On descend dans 2 stations et pour le moment les portes s'ouvrent aléatoirement à gauche ou à droite de la rame. Je suis donc en plein suspense de savoir si je vais être du bon côté ou s'il va falloir que je traverse le wagon blindé au dernier moment. Ouf ! J'ai de la chance, je sors du bon côté tout en jouant des coudes avec ceux qui essayent de rentrer avant que tu sortes... Comme à Paris finalement! ;)
Je me laisse aller au gré du vent d'une rue à l'autre dans cette masse mobile d'indiens qui m'accompagnent, me croisent, me doublent... J'ose pas trop sortir mon appareil photo vu les recommandations de l'école donc vous n'aurez pas cette chance de rien voir tellement il y a de monde! :)
Je me rends ensuite à Red Fort pour le visiter puis assister au spectacle sons et lumières! Le Fort est assez joli en grès rouge qui tranche avec le bleu du ciel. Il incarne bien la puissance des empereurs de l'époque.

Red_Fort_Delhi_by_alexfurr_(2).jpg

Après le spectacle, et bien je rentre à Bluebells déçu de ce qu'ils appellent sons et lumières ! Des ampoules éclairent les unes après les autres divers bâtiments mais rien de plus. Voici le plus beau :

IMG_3801red.jpg

Pendant cette semaine pédagogique, je visite quand j'ai une heure ou deux avant la nuit qui tombe à 17h, je n'ai donc pas pu visiter beaucoup de sites mais quelques-uns méritent vraiment le détour, suivez le guide !

IMG_3784 - Copy.JPG

Voici Humayun's tomb, le mausolée érigé par la veuve de l'empereur moghol en 1565 est sous influence persane. Un édifice impressionnant et vraiment beau.

IMG_3783ret - Copy.JPG

Qutb Minar, cette tour de 72 mètres édifiée par les musulmans en 1199 est simplement magnifique. Une tour de victoire qui servait également de minaret. Observez la finesse des détails sur 72 mètres de hauteur.

 IMG_3860 - Copy.JPG

Regardez la beauté de ces piliers finement sculptés.

 IMG_3816 - Copy.JPG

Et de cette colonne de fer, de 7 mètres pour 6 tonnes constituée de fer à 99,5%, si peu! Ils l'ont fait au 5ème siècle alors que la technologie occidentale n'en sera capable qu'au 19ème ! Chapeau bas, surtout que les spécialistes se demandent toujours comment.

IMG_3821 - Copy.JPG

Bienvenu maintenant au marché de Delhi. Mais pas au marché touristique où je ne vous emmènerai pas, vous êtes là où les Indiens font vraiment le marché! Aucun touriste.

IMG_1246 - Copy.JPG

Il faut savoir que ce marché est extérieur, mais les stands sont tellement les uns sur les autres que nous percevons à peine le ciel, ils sont mêmes obligés d'y installer la lumière par endroit, c'est dire.

Ici, vous pouvez tout trouver! Oui TOUT! Et vous pouvez tout acheter cela va de soi, c'est même le principe comme qui dirait ;)

Donc vous pouvez y faire vos emplettes de légumes et fruits frais,

IMG_1248 - Copy.JPGvos épices,

IMG_1250 - Copy.JPGvos achats de tissus, chaussures, vêtements, chapeaux, bijoux, téléphones et cartes sim, matelas, huile moteur,

IMG_1261 - Copy.JPG poissons vivants sur l'étale...

Sur cette photo on ne voit rien mais ça bouge dans tous les sens! Surtout les gros de droite...

IMG_1254 - Copy.JPGet enfin poules, coqs, dindes porcs et chèvres que vous choisissez d'abord vivant avant de vous faire "servir" pour les volailles et parfois même pour les chèvres et les porcs! Âmes sensibles je vous préviens, il faut s'accrocher pour les photos, et encore je suis soft! Observez bien le sol autour du bidon métallique...

IMG_1256 - Copy.JPG

Un travers de porc ? Juste un doigt ?

IMG_1253 - Copy.JPG

Imaginez-vous juste un moment ce que ce fut de vivre en direct la fin de l'animal favori de Monsieur Seguin? Puis de voir 5 minutes plus tard une pièce de choix dans le cabas du voisin...? Bien que ce soit parfaitement naturel après tout, je n'ai tout de même pas mangé ce midi là... :-/

IMG_1251 - Copy.JPGLa marre que vous percevez ci-dessous n'est pas de l'eau mais bien le sang des animaux fraichement abattus.

IMG_1252 - Copy.JPGPour ceux qui connaissent (ou pas) la célèbre rue de la boucherie à Limoges, les boucheries avaient leur sol en pente vers l'extérieur pour permettre l'évacuation du sang vers le caniveau central de la rue, c'est encore visible aujourd'hui. Je vous conseille d'ailleurs la visite guidée très intéressante sur les modes de vie des boucher de l'époque!

Et bien c'est la même chose ici, vous pouvez percevoir la pente, mais le caniveau est bouché, j'aurai du mettre des bottes!

 

Et de l'autre côté de la rivière...?

Depuis 2005, l'Inde possède un centre unique de la culture indienne. Incarnant l'art, la sagesse, le patrimoine et les valeurs indiennes, il rend hommage à Bhagwan Swaminarayan (18-19ème siècle), bienvenu à Aksherdam Temple.

(Les photos sont issues de wikipédia, libre de droits, car les appareils y sont formellement interdits)

Akshardham_Airpano_wide_view.png

Avant d'y rentrer, il faut montrer patte blanche, rien n'y est autorisé à l'exception du passeport et d'argent liquide. Il faut donc passer obligatoirement par la case dépôt à l'entrée avec sa file d'attente de plus de 200 mètres. Il aura fallu seulement 5 ans pour bâtir cet édifice somptueux de marbre blanc, de grès rouge, et de métaux précieux comme cette statue de 3 mètres de hauteur plaquée or représentant Bhagwan Swaminarayan, d'une beauté sans pareil.

Akshardham-Delhi.jpg

Pas moins de 148 éléphants sont sculptés dans la partie basse qui supporte le temple principal, ils sont représentés dans leur différents rapports avec les hommes, les divinités et la nature... Chaque sculpture mesure environ 2m50, cela impose!

Akshardham44.jpg

Le grand monument d'Aksherdam mesure 43m de haut sur 108m de long et 96m de large, il présente pas moins de 234 piliers finement sculptés, 9 dômes et plus de 20 000 gravures! Le travail de la pierre et du marbre est ici véritablement mis en valeur, je n'ai jamais rien vu de tel, j'en suis muet.

 Akshardham 33.gif

Vous arpentez ce site, d'une beauté incroyable, en marchant pieds nus sur un sol en marbre, même à l'extérieur. La sensation qui s'en dégage est très agréable et le fait de n'avoir absolument rien avec soi vous fait apprécier d'autant plus ce lieu de culte d'où émane beaucoup de paix, de beauté, de joie et forcément de divinité.

 

Voici un aperçu rapide, faute de temps, de la capitale de l'Inde, une ville immense où tout est possible.



16/12/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres