À la découverte du monde... pédagogique :)

À la découverte du monde... pédagogique :)

Madurai ou l'étape d'un illustre combattant pour la liberté d'un peuple!

Madurai c'est 1,3 millions d'habitants, ça change des 10 derniers jours passés au calme de Kovalam. Mais le tourbillon urbain au son perpétuel des klaxons vous remet très vite dans le bain indien ! On aime ou on aime pas, mais on a pas le choix ;)

IMG_5629 - Copy.JPG

Shiva, en guise de bénédiction, aurait fait couler du miel de sa chevelure, donnant ainsi le nom de cette ville qui signifie nectar. Pas étonnant qui j'y ai bu le meilleur jus de pastèque frais de tout le pays ! Dans cette cité, les Nayak y édifièrent le temple le plus représentatif de l'art dravidien, le Sri Meenakshi Temple.

IMG_5639 - Copy.JPGCe temple est bien vivant, il s'agit même d'une ville dans la ville, avec son lot de marchands en tout genre, l'ambiance y est du coup particulière car pour une fois on ne visite pas un monument « mort » mais un temple en pleine activité, c'est sans nul doute ce qui vous frappe le plus en visitant cet édifice. Les processions pour déplacer les statues selon des rituels précis se succèdent, les sculpteurs sont à l’œuvre pour rénover et entretenir certaines parties et les castes y sont bien visibles soit de part leur tenue vestimentaire, soit par leur activité ou leur positionnement dans le temple. On se laisse donc facilement aller au plongeon dans la contemplation d'une civilisation bien vivante et bien éloignée de nos standards culturels et cultuels. Intéressant mais tellement tourné vers les croyances et divinités qu'il est difficile de vous décrire davantage d'activités que les processions et les prières.

IMG_5636 - Copy.JPG

Madurai, c'est aussi une ville dans laquelle Gandhi y vécut l'une des grandes étapes de sa vie en 1921, date à laquelle il se rasa le crâne et ne porta plus que le vêtement traditionnel et surtout humble des paysans indiens, le dhoti, renonçant du même coup à porter tout vêtement européen. Il est donc parfaitement logique de trouver dans cette ville un des plus grands et importants musées consacré aux combats et à la vie du Mahatma. Il s'y trouve nombreux de ses objets personnels comme le dhoti qu'il portait le jour de son assassinat, mais aussi la lettre originale qu'il envoya en 1939 à un certain occidental du nom d'Adolphe. À elle seule cette lettre démontre une certaine et belle naïveté, mais également et surtout une volonté de paix, de respect et de sérénité entre les peuples.

Vous la trouverez facilement sur le net (photo interdites)

IMG_5641 - Copy.JPG

Voici un condensé imagé de la vie et des combats du Mahatma Gandhi, cependant je vous invite à vous plonger davantage dans la culture à ce sujet tant il est profond, riche et surprenant.

 

Marié dès l'âge de 13ans, rien ne laissait présager un avenir politique à cet homme né en 1869. Il partit étudier en Angleterre pour suivre les traces de son père sur le chemin des avocats, de retour au pays, il tente de pratiquer les parquets mais son manque de succès le pousse à accepter une offre en Afrique du sud, le tournant de sa vie. En effet, le racisme devient sa vie quotidienne et il pris conscience de cette réalité alarmante le jour où il fut expulser du compartiment 1ère classe d'un train pour lequel il avait un billet bel et bien valide. Ici les indiens n'ont aucun droit, aucun respect, ils sont considérés comme des « sous hommes » et à deux doigts de l'esclavage. C'est fort de ce constat qu'il y entama une route politique, prenant la tête de la communauté indienne du pays avec pour concept principal le satyagraha, la résistance non violente.

IMG_5643 - Copy.JPG

En rentrant en Inde au cours de l'année 1915, il s'implique dans différents combats qui lui forgent une réputation, une notoriété nationale et un surnom, celui de Mahatma, la Grande Âme. Il se rase la tête et renonce aux vêtements européens en 1921 ne portant plus que le Dhoti, le vêtement des plus pauvres paysans du pays ; moins d'un an plus tard, il sera condamné à six années de prison pour avoir lancé un mouvement de non coopération.


IMG_5653 - Copy.JPG

En 1930, il initie la marche du sel, défiant ainsi le monopole anglais sur la production et la vente de sel en Inde et remettant surtout en cause implicitement la colonisation ; il atteint la côte à Dandi où il ramasse une poignée de cet or blanc incitant ainsi des millions d'indiens à faire comme lui, défiant du même coup les lois coloniales anglaises et entamant un mouvement de désobéissance civile qui l'entraînera de nouveau derrière les barreaux.

 

IMG_5652 - Copy.JPG

 

Il s'installera plus tard dans un village du nom de Sevagam auprès des plus pauvres et entamera en 1942 son grand mouvement « quit india » dont le message est on ne peut plus clair ; il prône alors l'indépendance sans concession.

IMG_5659 - Copy.JPG

Ce mouvement conduira tous les leaders du congrès en prison les faisant réfléchir à des négociations éventuelles. Le Mahatma Gandhi reste lui fermement opposé au principe de partition, pour cette raison il s'éloigne peu à peu des négociations sur l'indépendance de l'Inde, au point de rester introuvable le jour de la proclamation le 15 août 1947.

IMG_5670 - Copy.JPG

Juste après il entame une dernière grève de la faim à Delhi contre les heurts inter-communautaires dont il obtint gain de cause ; cependant, ce dernier combat lui coûtera la vie lorsqu'un fanatique hindou lui tirera trois balles dans le cœur le 30 janvier 1948 alors qu'il se rendait aux prières du soir.

IMG_5673 - Copy.JPG



13/01/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres