À la découverte du monde... pédagogique :)

À la découverte du monde... pédagogique :)

ANNAPURNA ROUND DAY 3

7h du matin, un nouveau jour se lève, je suis réveillé 15 minutes plus tôt par l'encens qui se consume dans la cuisine juste en dessous. Il ne s'agit pas d'encens tel que nous le connaissons, cela ressemble plutôt au papier d’Arménie. D’ailleurs à propos de papier, les Népalais n'ont pas attendu Gutember pour immortaliser leurs écrits, ils fabriques depuis des siècles leur propre papier à partir des feuilles de lokta, un arbre qui a des capacités de régénération exceptionnelles ce qui fait que cela n’affecte pas l’équilibre écologique. De plus, ils prêtent à ses cendres des vertus antiseptiques, c'est donc un bout de ce papier qui brûle et parfume l'air ambiant tout en chassant les insectes et assainissant  la cuisine. Un bon réveil :)

Nous déjeunons de bons pains tibétains au miel, accompagné d'un jus de citron chaud, le tout au soleil, preuve qu'une belle journée se prépare :)

Le frère de Kissan, Basanda, part ouvrir le chemin, nous le retrouverons peut être au lunch et à coup sûr ce soir à l'auberge. C'est mon porteur, il porte mon gros sac de 23kg plus son sac et des affaires de Kissan, le tout ne fait pas loin de 30kg ce qui ne lui pose aucun problème grâce à la technique Népalaise du portage à dos : une corde fait le tour des sacs, un morceau de bâche vient s'appuyer contre son front, le package repose essentiellement sur son dos et c'est parti! Cette technique est impossible pour quelqu'un qui n'y est pas habitué car les muscles du cou n'y sont pas préparés et cela pourrait provoquer de sérieuses lésions sur une longue distance. Eux font cela depuis leur plus jeune âge et peuvent porter plus de 40kg sur plusieurs km, d'ailleurs la norme ici est d'un porteur pour 2 trekeurs! Au départ, je souhaitais faire ce trek sans porteur, cependant, après réflexion, cette région du Népal vit à 95% du tourisme et il est important de faire marcher l’économie locale, c’est pourquoi j’ai pris un porteur. Mon dos et mes épaules ne s’en plaindront pas ;) , voici Bassanda à droite et Suneli à gauche.

BLOGroadbookIMG_1088.JPG

Je récupère Kissan happé par la beauté de miss Jagat se coiffant au soleil et nous partons à notre tour.

https://static.blog4ever.com/2013/07/745989/artfichier_745989_3154336_201312040003378.jpg

Il ne faut pas attendre pour que les paysages soient plus beaux les uns que les autres et ce sera le cas tout au long des 600m de dénivelé positif au programme. Au détour d'un chemin nous apercevons des branches d'arbres en contre-bas s'agiter vivement, accompagnées de cris aigus. Des singes à fourrure blanche! Ils sont nombreux et sautent d'arbres en arbres les uns à la suite des autres, le spectacle est aussi beau qu’inattendu. Un grand spécimen ferme la marche gravement, c'est leur chef. Il s’arrête, nous jète un regard fixe puis s'en va lentement, comme un message d'avertissement.

BLOGANAIMG_1177.JPG

En discutant avec Kissan, il m'apprend que les singes ne sont pas des animaux pacifiques, il faut être prudent. Tant que nous restons en groupe nous ne craignons rien, mais il arrive parfois qu'ils s'attaquent à un individu isolé pour défendre leur territoire et trouver éventuellement une nourriture facile. À poids égal, leur fibres musculaires spécifiques les rends 2 fois plus puissant que l'homme et comme ils sont toujours en bandes de 20 à 30, cela vous laisse imaginer vos chances en cas d'attaque, ceci dit le phénomène est rarissime.


BLOGANAIMG_1172.JPG

Les paysages défilent de nouveau, nous atteignons un pic à 1700m puis redescendons au bord de la rivière, je peux enfin la tester, brrrrrrr! Je dirai 4-5 degrés, la baignade patientera!

BLOGANAIMG_1243.JPG

En remontant vers Tall, le village prévu au lunch nous nous arrêtons aux côtés d'un paysan fendant son bois pendant que sa femme fait la lessive. Il est âgé et fatigué, je lui propose mon aide, il rigole sans y croire vraiment, Kissan lui explique en Népalais, nous rigolons et il me donne la plus grosse buche à fendre! Ok! Bon, ma technique est à parfaire mais voici le résultat!

BLOGROADBOOKIMG_1228.JPG  BLOGROADBOOKIMG_1234.JPG

Nous échangeons quelques mots, il m'explique que c'est la saison pour faire un stock de bois important car l'hiver bien rigoureux arrive et il faut avoir fini avant les premières chutes de neige. Une petite photo souvenir qu'ils demandent par mail et nous repartons « luncher ».

BLOGIMG_1236.JPG

Je suis invité avec les guides et porteurs, loin des tables réservées aux touristes, à déjeuner dal bhat dans l'arrière cuisine, par terre et avec les mains, un moment d'échange inoubliable! Avant de reprendre notre marche, ils m'apprennent un jeu de carte local très similaire au black jack, je gagne 4 fois... sur 30 parties ^^ .

BLOGjeuxIMG_1083.JPG

Je leur promets de leur apprendre des jeux que je connais dés la prochaine fois et nous voilà arpentant de nouveau les pentes de l'Himalaya. Plus nous approchons de Dharapani, notre destination du jour située à 1900m d'altitude et plus la végétation change, les feuillus laissant peu à peu la place aux épineux, une végétation globalement plus "rêche", plus résistante.

BLOGROADBOOKIMG_1340.JPG

Plus surprenant, nous évitons régulièrement des pieds naturels de cannabis poussant un peu partout. Et oui nous avons tendance à oublié qu'il s'agit avant tout d'une plante sauvage qui ne sert pas seulement aux délirent de quelques adeptes. Ces plantes sont mangées par les chèvres, vaches, buffles et yaks, mais rassurez vous, ils ne dansent pas la carioca, ces plants étant dépourvus de cette fameuse substance.

BLOGIMG_0838.JPG

Notre chemin défile sous nos semelles, me rappelant parfois quelques randonnées très appréciées à Chabre dans les Hautes Alpes française. D'ailleurs... Chabre 2015 ne serait-il pas le prochain rassemblement? (Les concernés comprendront ce message ;)

BLOGIMG_1216.JPG

En chemin, Kissan et moi ne cessons de discuter du Nepal, des modes de vie, des traditions et des coutumes, ne manquant pas de faire le parallèle français ce qui rend d'autant plus profonds et intéressants nos échanges. Il me faudrait des jours pour tout vous conter… Cependant je peux vous en dévoiler quelques uns ;)

Au détour d'un thé pris dans une petite Auberge, nous sommes servis par une adolescente s'occupant d'un bébé de quelques mois. Dans la discussion nous comprenons qu'il s'agit de la maman ce qui nous surprend tous les deux! Elle a 17ans mais en parait bien 2 à 3 ans de moins. Au Népal, les moyens de contraception existent tels qu'en France bien qu'ils soient plus difficile d'accès, cependant dans les montagnes, la contrainte du relief ainsi que le moyen de transport le plus fréquent restant le portage à dos, les priorités décident d'elles mêmes des moyens de contraception disponibles. D'autre part, la grossesse se déroule sans examen régulier et l'accouchement se fait à la maison, dans les mesures d'hygiènes du quotidien et sans médecin. Dans le seul cas où il y aurait des complications, la femme est conduite dans la clinique la plus proche, soit à plusieurs heures de piste. Cela est assez rare, et encore, cela est possible que depuis la construction de la piste il y a quelques années. À ce propos, je tiens à rendre hommage aux nombreux Népalais qui participèrent à la construction de cette piste car pour créer un replat suffisant aux passages des camions, il fallut casser la roche à l'aide un pieu métallique et une masse (le marteau piqueur sans électricité), et ce en équilibre sur la roche abrupte sans harnais de sécurité! Imaginez-vous... Sous leurs pieds les blocs de roches se fendent et tombent de la falaise lors de l'ultime coup de masse! Et comme on le devine aisément, malheureusement de nombreux ouvriers payèrent de leur vie cette dure labeur en chutant avec les roches. Sur ces photos nous apercevons les trous laissés par ces ouvriers pour fendre la roche, et même des pieux coincés.

BLOGIMG_1589.JPG
BLOGIMG_1590.JPG

Nous traversons un petit pont suspendu et nous sommes à Dharapani où à peine arrivé, j’ai la dure tâche de choisir la vue de ma chambre, ou plutôt les vues…

PHOTOS 1369 1371 1372

BLOGRBIMG_1369.JPG

BLOGRBIMG_1371.JPG

BLOGRBIMG_1372.JPG

Nous nous retrouvons ensuite auprès du poil fait avec un fut métallique, du béton et une colonne d'évacuation en morceaux d'inox récupérés à droite à gauche. Il est très efficace car avec à peine le bout d’une bûche, nous sommes obligés de s'écarter tant la chaleur est intense en à peine dix minutes! À quoi bon mettre une fortune dans un poil dernier cri chez nous qui n'est pas plus efficace, voire bien moins...? Bref, notre civilisation à du recul à prendre ;)

BLOGroadbookIMG_1104.JPG

L'un des Népalais, voyant mon ordinateur sorti pour travailler me propose de me montrer les photos de son dernier trek en tant que guide. Nous sommes très vite rejoins par tous, et nous enchaînons avec les photos du jour, échangeant les uns les autres sur ce que nous avons vu ou pas ; comme les singes par exemple que nous sommes les seuls à avoir repérés :)

Nous en profitons pour parler de la faune locale qui comme la flore, change avec l'altitude. Les singes ne seront plus visibles à partir de 2800m et laisseront l'espace aux ours bruns. Une espèce qui fait 150kg maximum et se nourrit essentiellement de plantes et autres fruits comme ceux des pommiers d'altitude, ou même de quelques ruches quand ils arrivent à les atteindre… À partir de 3500m, les paysages seront en quasi exclusivité réservés d'une part aux léopards des neiges, jaunes ou blancs tachetés de noir de moins en moins contrasté avec l'altitude et d'autre part aux Yaks, très velus, dont la laine est de très bonne qualité. Cependant, si l’on croisera sans doute de nombreux Yaks, pour les ours et léopards peu de chance d'en apercevoir, ils sont en ce sens beaucoup plus sauvages et discrets que les singes. Quelques petits chants et danses improvisés par les Népalais s’associent aux bonnes tranches de rigolades, le tout ponctuant notre soirée qui nous mène joyeusement au repos bien mérité.

Et voici la galerie du jour pour finir ;)

 



04/12/2013
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres