À la découverte du monde... pédagogique :)

À la découverte du monde... pédagogique :)

Une école privée en campagne profonde Indienne...

En me baladant dans le vieux village de Khajuraho, je suis tombé sur cette école d'où émanait du bruit pédagogique. Le directeur étant ravi de m'accueillir, j'ai pu échanger quelque peu sur son école et l'environnement, voici ce qu'il en ressort.

IMG_1469.JPG

Tout d'abord, nous sommes en campagne, très reculée. Les habitants ici n'ont pour la plupart jamais quitté le village et une minorité ne va presque jamais dans la nouvelle ville de Khajuraho, située pourtant à seulement 1,5km. Ici, on vit de l'agriculture et essentiellement en autarcie, les enseignants et très rares commerçants habitent la ville.

IMG_1475.JPG

Il y a l'électricité, mais pas l'eau courante. Les maisons sont pour les plus récentes en briques, sinon en mélange de pierres et de terre avec un toit en ardoise généralement.

IMG_4864.JPG

Ils sont en travaux actuellement pour faire une route qui reliera le village à la ville.

IMG_1473.JPG

Cette établissement au nom prestigieux de Rabindranath Tagore se compose de 7 salles de classe de 4 à 8m carré chacune, deux sont pourvues de tables et de chaises, les autres n'ont que des tapis au sol permettant aux nombreux élèves de s'y « entasser » jusqu'à 30 ! Enfin selon les dires du directeur, très fier de se vanter de ses 400 écoliers, pour ma part j'y ai vu 15 à 20 élèves par classe et croyez-moi c'est déjà bien suffisant vu la taille de celles-ci.

IMG_1463.JPG

IMG_1466.JPG
Le matin l'école accueille les « primaires » de 4 à 10 ans, l'après midi les collégiens de 11 à 16 ans pour les plus vieux (ceux qui ne sont pas happés par le travail aux champs, les activités liées au tourisme (faux guides, ricksaw, vendeur de fausses cartes postales de qualité ridicule, …) ou encore la mendicité pour l'argent facile sous toutes ses formes)

Cette école est totalement privée, elle n'est donc pas approuvée par le gouvernement. Ils n'ont pas de spécialité particulière et accepte les élèves de toutes origines, surtout s'ils payent bien de ce que j'ai pu lire en diagonale...

 IMG_1464.JPG

J'évoque quelque peu la philosophie de Rabindranath Tagore, le nom de l'école, pour engager la conversation sur l'esprit de cette école, sur ce qu'ils aspirent pour leurs élèves. À ma grande surprise, le directeur ne connaît pas plus que cela le plus célèbre poète et philosophe du pays, pourtant prôner pour sa morale et ses valeurs de paix et d'ouverture d'esprit partout dans le milieu « éduqué ».

 IMG_1468.JPG

Je lui demande alors quel est la philosophie de l'école, en citant l'esprit du poète pour exemple, qui comme Montessori, pensait que tous les enfants ne peuvent apprendre que si les adultes prennent la peine de les comprendre. Il me répond alors qu'ici les élèves doivent se taire, respecter l'enseignant, se lever quand le professeur arrive et l'écouter sans l'interrompre. Je suis donc un peu déboussolé par cette réponse d'un ton très affirmatif, mais le dissimule derrière un petit sourire avec un oui oui monsieur. J'essaye un autre chemin pour parler de philosophie pédagogique au cas ou il ai simplement compris que je parlais de discipline, mais sa réponse à nouveau autoritaire me laissera cette fois-ci sans issue.

Ici, pas de matériel pédagogique, seulement quelques livres reçu en donations par des enseignants de passage.

IMG_1471.JPG

Changeant de sujet nous échangeons à propos des disciplines, relativement basiques, sans sports ni arts, puis je parle alors d'examens. J'apprends qu'ici ils ne suivent pas les recommandations nationales et font leurs propres examens avec leurs propres barèmes vantant les mérites d'une réussite exceptionnelle. Je ne pourrai pas voir d'exemple pour bénéficier d'un levier de comparaison mais bien entendu je suis persuadé d'une impartialité sans faille. Il n'ira pas jusqu'à me montrer de « bâton de discipline », mais en discutant à posteriori avec des habitants cultivés, j'apprendrai qu'il est encore d'usage de frapper les élèves qui ne suivraient pas le cours avec attention, surtout dans ce genre de campagnes profondes.

 IMG_1470.JPG

Nous pouvons donc être scolarisé dans une école de ce type en Inde, surtout loin de tout comme c'est le cas ici, la grande ville la plus proche étant Agra à 13 heures de train. Après Bluebells, le contraste est effrayant, pouvons-nous parler d'égalité des chances en Inde?



22/12/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres